Règlement Général sur la Protection des Données

Les RGPD : quelles conséquences pour les agences ?

RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données de quoi parle-t’on ? Les bienfaits de cette nouvelle règlementation. Quelles sont les conséquences pour votre agence ? Et comment traiter ce dossier ? Les bienfaits de cette nouvelle règlementation.

RGPD, de quoi parle-t’-on ?

Quatre lettres qui depuis le mois de mai 2018 on mis en ébullition le monde du web. Il s’agit de la nouvelle norme Européenne concernant la protection des données personnelles des internautes. Cette mesure a été prise, par l’Union Européenne, essentiellement pour faire face à la cybercriminalité qui augmente chaque année.

Ce texte Européen (retrouvez l’ensemble des règles relatives aux RGPD ici), permet aux professionnels de prendre conscience de l’importance des données qu’ils utilisent au quotidien au travers de leur activité. Et surtout de la nécessité de protéger les internautes qui leurs font confiance.

Les bienfaits de cette nouvelle règlementation :

Bien sûr les RGPD peuvent faire peur et être parfois contraignantes, mais elles deviennent nécessaires face à la montée en puissance de « la toile » dans nos vies. Et la sécurité des données de vos clients, contacts, collaborateurs et aussi un gage de sérieux et permet de rassurer vos partenaires quotidiens.

La nouvelle règlementation engendre aussi une prise de conscience qui permet de rationaliser l’utilisation

Quelles sont les conséquences pour votre agence ?

Les professionnels de l’immobilier traitent quotidiennement un grand nombre de données personnelles. En effet, vous collecter des coordonnées de prospects, de vendeurs, de locataires, … Ces données, vous êtes amené à les utiliser dans le cadre de votre profession, lors de l’envoi de mail, SMS, ….

Aussi, vous êtes comme bon nombre de professionnels soumis aux RGPD. Et vous devrez répondre à de nombreuses obligations :

  • Être capable de répondre aux droits fondamentaux de vos clients et ou de vos collaborateurs :
  • Droit à l’effacement (l’oubli) des données fournies,
  • Le droit à la portabilité des données,
  • Le consentement explicite de la part des clients, …

Même si ces obligations ne sont pas nouvelles, la plus grande évolution des RGPD se porte sur le droit à la portabilité qui donne le droit aux personnes de récupérer ses données dans un format ouvert et lisible par machine. Les personnes pourront les stocker ou les utiliser d’un système à l’autre dans le cadre de fins personnelles.

  • Mettre en place un registre de traitement au sein de votre entreprise, qui a pour but d’indiquer l’ensemble des données que vous collectées, où elles sont localisées à quelles fin ces données sont collectées et comment vous les gérées.
  • Gérer la suppression des données à caractère personnel lorsqu’elles ne sont plus « nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées ou traitées ». Pour exemple, être capable de supprimer les coordonnées d’un client après la vente de sa maison.
  • Etre capable de gérer les risques en prévenant la CNIL de la perte ou du vol de vos données et prévenir rapidement les personnes concernées du fichier.
  • Sensibiliser vos collaborateurs aux normes RGPD et les informer de la manière dont seront traités leurs propres données personnelles ainsi que vos différents partenaires.
  • Ne pas oublier de traiter les données relatives au secteur Ressources Humaines
  • Mettre en place un responsable de la donnée personnelle. Il faudra déterminer qui sera le délégué à la protection des données.

Comment bien traiter le dossier RGPD ?

Le chantier RGPD semble vaste mais une bonne organisation pour la mise en place est nécessaire. Quelles sont les étapes pour bien se mettre en ordre ?

  1. Désigner une personne responsable de la mise en place de la conformité
  2. Faire un point sur les traitements des données personnelles que vous opérer en agences et comment vous les collecter et utiliser pour mettre en place les outils adaptés.
  3. Gérer les risques, qui peuvent être liées à la collecte et au traitement des données en installant des modes de passe par exemple pour votre wifi et sur vos machines…
  4. Mettre en place des process interne à votre agence pour minimiser les risques et sensibiliser les collaborateurs à la gestion des données recueillies.
  5. Document votre mise en conformité en vous appuyant sur le dossier fourni par la CNIL à l’adresse suivante : https://www.cnil.fr/fr/principes-cles/rgpd-se-preparer-en-6-etapes

RGPD et votre site internet

A compter du 1er octobre, nous procèderons à la mise en conformité du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de votre site internet :

Désignation d’un contact DPO (Délégué à la protection des données)

Mise en conformité des mentions légales et de vos formulaires de contact

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.